Thèmes
Accueil Forum » Temporaire » Journal » Internet et technologie » Après la loi DADVSI voici la création d'un Parti Pirate Français
Après le doigt d'honneur de la SNEP en 2004, la LEN et la loi DADVSI ont semble-t-il créé quelques remous parmi une partie de la communauté française de la toile. A un tel point qu'un véritable parti politique a été fondé en conséquence. Nommé PPF, sigle de Parti Pirate Français, ce parti qui "appelle ses membres à respecter la Loi Française" et à ne surtout pas utiliser les "moyens informatiques à des fins destructrices", se veut représentatif d'une certaine proportion d'internautes, toujours plus nombreux et donc au potentiel électoral important.

SIX PRINCIPES, SIX DÉBATS.

Basé sur six points bien précis, le programme du PPF est assez simple à décrypter. Il est ainsi demandé :

1. La libre circulation des informations sur Internet.

2. L’abolition du droit d’auteur

3. Le droit complet à l’anonymat sur Internet.







4. Le droit au partage libre et sans contraintes de toutes les oeuvres numériques.

5. La suppression de la taxe sur les supports vierges.

6. La gratuité d’accés à Internet.

Attention toutefois, ces "principes" méritent des explications claires. Ainsi, concernant le second point, en aucun cas une abolition pure et simple du droit d'auteur n'est demandée, ce qui serait assez suicidaire. Pour être plus précis, il s'agit uniquement de revoir le concept du droit d'auteur, afin de le remplacer par un système plus adapté aux spécificités liées au web. Quant au premier point, il revient en fait aux problèmes de filtrages dont de nombreux pays sont touchés depuis quelques années.

Le quatrième principe est certainement le plus important car il risque de diviser les avis. En effet, ce point refuse toute idée de licence globale (i.e. payer un abonnement pour tout télécharger légalement), tout en demandant la légalisation "de tous les échanges via réseaux P2P qui ne sont pas à but commerciaux".

Le cinquième point sera certainement partagé par tout le monde, il n'y a donc pas à épiloguer sur ce sujet. A contrario, le sixième principe est assez troublant. En demandant "la gratuité totale pour les accès à internet", que veut réellement proposer le PPF ? Ne plus payer d'abonnement pour surfer sur la toile ?

UN PARTI PIRATE, DES VAISSEAUX , DES CAPITAINES.

Parti Pirate oblige, différents vaisseaux sont à disposition, tous dirigés par un capitaine. Au nombre de cinq lors de la rédaction de cette article, ces vaisseaux sont en fait de simples "divisions" au sein de la "Flotte pirate". Chaque vaisseau représente un lieu géographique bien précis, ou une philosophie. "Ces vaisseaux sont libres de croiser où ils veulent et de mener des actions (Terrain ou sur Internet) comme ils veulent dans la cohérence de la ligne du parti pirate."


A noter que le PPF n'est en rien une première. En effet, il existe un parti similaire en Suède - particulièrement actif, notamment suite à l'affaire The Pirate Bay - mais aussi aux États-Unis et même tout récemment en Italie.

Reste à voir ce que donnera concrètement un tel parti. Simple "coup dans l'eau" ou bien réelle ambition ?

- Visiter le site officiel du Parti Pirate Français.
Accueil Forum » Temporaire » Journal » Internet et technologie » Après la loi DADVSI voici la création d'un Parti Pirate Français
Thèmes

Page générée en 0.01375s. Niveau fr 122457:0.00082s