Thèmes
Accueil Forum » Temporaire » Journal » Internet et technologie » La Prévention routière met les portables sur messagerie
Selon un sondage Ifop/Sécurité routière, 16 % des conducteurs français avouent en avril 2006 se servir de leur téléphone portable au volant, même occasionnellement. Malgré une première campagne de prévention, ce chiffre est resté stable par rapport à l’année dernière. Et, avec 425 000 contraventions délivrées pour ce motif en 2005, le nombre d’infractions constaté est en hausse de 10 %.
C’est pourquoi l’Afom (Association française des opérateurs mobiles) et la Sécurité routière lancent une nouvelle campagne cet été : « Au volant, c’est la messagerie qui répond. » Celle-ci durera du 7 juillet au 15 août et prendra la forme de spots radio diffusés le week-end sur NRJ, RTL, France Info et les radios d’autoroute. Elle sera également relayée par un dépliant distribué par les concessionnaires automobiles, les centres auto Feu Vert et Norauto, ainsi que les points Prévention routière sur les aires d’autoroute.
Cette campagne s’orientera autour de trois axes : rappeler que le fait de tenir un téléphone à la main en conduisant est interdit et sanctionné par un retrait de 2 points du permis et une amende de 35 euros, inciter les usagers à laisser la messagerie vocale de leur appareil répondre à leur place et s’arrêter pour passer un appel, mais conserver un téléphone allumé dans l’habitacle. En effet, en cas d’accident, celui-ci peut servir à appeler les secours. Le dépliant rappelle d’ailleurs les numéros d’urgences qui peuvent être appelés, même sans carte SIM.
Les kits mains libres peu sûrs
Quoique vendus comme des instruments de sécurité par leurs fabricants, les kits mains libres ne sont pas pris en compte dans cette campagne. Le ministre des Transports, Dominique Perben, s’est contenté de rappeler : « Ils ne sont pas interdits, mais leur usage en cas d’accident peut être intégré dans un débat sur la non-maîtrise du véhicule. » Et générer un moins bon remboursement par les assurances.
La Prévention routière avait même envisagé en 2003 de les faire interdire mais y a finalement renoncé. « Il faut rester conscient qu’avec ou sans kit mains libres, la réactivité diminue de 50 % lors d’un appel, et le champ de vision du conducteur se rétrécit. » Celui-ci se focalise en effet sur la route et oublie de regarder sur les bas-côtés ou dans ses rétroviseurs.
Les Français et le téléphone au volant
Selon le baromètre Ifop, « Les Français et le portable au volant », réalisé en avril 2006 :
- 16 % avouent téléphoner en conduisant. C’est la troisième infraction citée après le dépassement des limites de vitesse et le non-respect des distances de sécurité.
- 12 % considèrent que l’utilisation du téléphone au volant est une cause de risques importante.
- 98 % savent qu’il est interdit de conduire en tenant le téléphone en main.
- 92 % pensent que l’usage du téléphone au volant est dangereux.
- 82 % d’entre eux considère quand même que sa présence est utile, et pour 74 % cela leur procure même un sentiment de sécurité.
Accueil Forum » Temporaire » Journal » Internet et technologie » La Prévention routière met les portables sur messagerie
Thèmes

Page générée en 0.01328s. Niveau fr 122457:0.00087s