Thèmes
Accueil Forum » Temporaire » Journal » Internet et technologie » La TV mobile par satellite d'Alcatel attend son standard
Par Pierrick Arlot , Electronique International





Au nombre des six grands programmes retenus fin avril par l"Agence de l’innovation industrielle, le projet « Télévision mobile sans limite » (TVMSL), dont Alcatel fut à l’origine, est désormais sur les rails. Ce projet, qui veut généraliser vers 2008-2009, à l’ensemble d’un pays, la possibilité de recevoir des programmes TV sur des terminaux mobiles de poche via un système de diffusion hybride satellite/terrestre, va même accoucher d’un standard ad hoc.
« Le Forum DVB se donne jusqu’au troisième trimestre pour évaluer les évolutions à apporter à la norme de diffusion terrestre mobile DVB-H pour la rendre applicable à une diffusion par satellite, indique Jean-Luc Beylat, coordinateur des projets coopératifs et stratégiques de R&D au sein de la direction technique d’Alcatel. Suite à ces réflexions, le travail de standardisation proprement dit devrait s’achever vers la mi-2007. »L’adaptation du DVB-H à des canaux de diffusion de 5 MHz – largeur des canaux spécifiée pour la bande satellite 2,17 GHz-2,20 GHz que compte exploiter le projet TVMSL – fait partie de ces évolutions.
« Les aménagements pourraient également porter sur l’intégration d’un entrelaceur supplémentaire pour faire face aux obstructions éventuelles du signal, et sur l’introduction d’un codage correcteur d’erreurs par turbocodes afin de gagner quelques décibels sur le lien satellite », précise Yannick Lévy, PDG de la société DiBcom, partenaire du projet TVMSL en charge du développement d’un circuit de réception radio DVB-H adapté aussi bien aux bandes terrestres UHF qu’à la bande satellite S.
Dans le cadre du projet, le satellite, idéal pour couvrir les zones rurales, les routes ou l’habitat dispersé (*), sera associé dans les villes à des émetteurs terrestres diffusant aussi en bande S. Une fois intégrés aux sites radio des réseaux 3G en réutilisant au maximum les infrastructures existantes (les antennes en particulier, vu la proximité des bandes de fréquences utilisées), ces émetteurs devraient garantir la qualité de réception jusqu’à l’intérieur des bâtiments et offrir une capacité additionnelle pour la diffusion de programmes TV mobiles.
Trois canaux de 5 MHz en bande S
De fait, le projet TVMSL se serait déjà vu réserver trois canaux de 5 MHz dans la bande S à l’échelle européenne. En affectant un seul canal pour la diffusion directe par satellite sur la France (une astuce qui permet d’utiliser les deux autres fréquences porteuses pour couvrir des pays limitrophes comme l’Allemagne ou l’Espagne), les deux canaux restants pourraient donc être mis à profit par les émetteurs terrestres pour diffuser sur les villes des programmes supplémentaires, à raison d’une dizaine de programmes TV codés à 250 kbit/s par canal.
Pour les programmes émis par satellite et « répétés » par le réseau terrestre, les risques d’interférences seraient par ailleurs réduits, modulation OFDM oblige (l’OFDM est à la base du DVB-H), les deux signaux s’additionnant pour peu que le retard de l’un par rapport à l’autre soit limité. Pour améliorer la qualité du signal capté, les partenaires du projet envisagent également d’intégrer la réception en diversité dans les futurs terminaux mobiles. L’usage de la bande S permet en effet de loger deux antennes (et deux circuits de réception) dans le même terminal.
(*) En orbite géostationnaire, le satellite devrait émettre avec une PIRE d’environ 65-70 dBW.
Accueil Forum » Temporaire » Journal » Internet et technologie » La TV mobile par satellite d'Alcatel attend son standard
Thèmes

Page générée en 0.03161s. Niveau fr 122457:0.00088s